Actu

Asus réfléchirait au lancement d’un smartphone gaming

17 avril 2018
Par Mathieu Freitas
Asus réfléchirait au lancement d'un smartphone gaming

Sans doute inspiré par les récents lancements de Razer et Xiaomi, Asus aurait récemment évoqué la possibilité de lancer à son tour un smartphone spécialement conçu pour le jeu.

Si la Switch semble rencontrer un joli succès depuis sa sortie, elle pourrait devoir faire face à davantage de concurrence à l’avenir. Et elle ne viendra pas nécessairement de Sony ou Microsoft, les deux principaux rivaux de Nintendo dans le salon. Une nouvelle tendance semble être en train de s’installer : celle des smartphones gaming. Razer a lancé le sien en fin d’année dernière, suivi très récemment par Xiaomi. Et un autre grand nom pourrait encore venir s’ajouter à la liste à en croire un récent rapport paru sur le portail philippin Astig : Asus.

Une idée plus qu’un produit pour l’instant

C’est lors d’une interview donnée à l’occasion de l’ouverture d’une nouvelle boutique de la firme dans les Philippines – la centième sur l’Archipel, semble-t-il – que le projet a été évoqué. Et pas par n’importe qui. C’est le PDG d’Asus lui-même, Jerry Shen, qui se trouve à l’origine de cette annonce. Une annonce toutefois bien mince pour l’instant. Le dirigeant s’est en réalité contenté de dire qu’un tel smartphone pouvait être attendu de sa part, sans donner plus d’informations, que ce soit sur le lancement, son nom ou encore la marque sous laquelle il paraîtra.

 Jerry Shen (à droite) à l’ouverture d’une boutique aux Philippines © astig.ph
Jerry Shen (à droite) à l’ouverture d’une boutique aux Philippines © astig.ph

Rappelons en effet qu’Asus a plus d’une marque en catalogue, et que s’il fait déjà des smartphones sous celle qui porte son nom, les fameux Zenfone, il dispose aussi d’une marque dédiée à l’équipement eSport : Republic of Gamers, ou ROG. Dans tous les cas, il semble donc assez logique que le Taïwanais considère également le lancement d’un smartphone gaming compte tenu de la tendance actuelle et de ses activités, même si le projet n’est sans doute aujourd’hui encore qu’à ses tout débuts. Sauf surprise, inutile donc de commencer à trépigner…

Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin