Actu

Qualcomm refuse l’offre de Broadcom, mais…

09 février 2018
Par Romain Challand

Qualcomm a très rapidement refusé la nouvelle offre de rachat formulée par Broadcom, mais ne ferme pas la porte des négociations, changeant d’attitude vis-à-vis de son concurrent.

Il y a seulement quelques jours, Broadcom Corporation faisait savoir publiquement que 121 milliards de dollars (97 milliards d’euros) avaient été proposés pour le rachat de Qualcomm, soit 18 milliards de dollars de plus que l’offre préliminaire formulée en novembre 2017. L’entreprise avait laissé à Qualcomm jusqu’au 6 mars pour donner sa réponse, mais la firme californienne n’a pas souhaité attendre jusque là et a également répondu publiquement à Broadcom.

qualcomm

Et cette réponse est négative. En effet, Qualcomm estime que Broadcom « sous-évalue » la valeur réelle de la société, pour laquelle Broadcom a proposé l’équivalent de 60 dollars en cash et 22 dollars en action Broadcom pour chaque titre Qualcomm. « Votre proposition est inférieure à nos perspectives en tant qu’entreprise indépendante et est nettement inférieure aux multiples négociations et transactions dans notre secteur », écrivent les dirigeants de Qualcomm dans la lettre adressée à Hock Tan, président de Broadcom.

Mais, puisqu’il y a un mais, Qualcomm se montre moins ferme que précédemment concernant l’offensive de son concurrent. Et même plutôt ouvert puisque l’entreprise lui propose une réunion prochainement. Affaire à suivre, donc.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin