Actu

Game Chaingers : l’UNICEF incite les gamers à miner des cryptomonnaies pour les enfants syriens

03 février 2018
Par Thomas Estimbre
Game Chaingers : l'UNICEF incite les gamers à miner des cryptomonnaies pour les enfants syriens

Avec le projet « Game Chaingers », l’UNICEF veut mobiliser les gamers en les incitant à miner de l’Ethereum pour aider les enfants syriens.

Avec l’opération Game Chaingers, le Fonds des Nations unies pour l’enfance compte sur les gamers et leurs puissantes machines pour miner de l’Ethereum. L’UNICEF a en effet fait appel à l’agence publicitaire BETC pour lancer la première levée de fonds humanitaire au moyen d’une cryptomonnaie. Cette opération commence aujourd’hui et se terminera le 31 mars prochain. Elle est accessible à toutes les personnes qui disposent d’une carte graphique suffisamment puissante. Pour participer, il suffit de se rendre sur ce site puis de choisir son système d’exploitation (Windows ou Linux) et son fabricant de cartes graphiques (Nvidia ou AMD).

Un logiciel pourra alors être récupéré et installé sur son ordinateur. Ce dernier profitera d’une partie de la puissance de la carte graphique pour miner de l’Ethereum. Le seul prérequis pour se lancer est donc d’avoir sous la main une configuration musclée et surtout une carte graphique assez puissante, dotée d’une bonne quantité de mémoire vidéo. Attention quand même, cette activité peut avoir un impact sur votre facture d’électricité. Les fonds récoltés par l’association seront entièrement consacrés à l’aide les enfants syriens. Si le minage ne vous intéresse pas ou si vous ne disposez pas d’un ordinateur suffisamment puissant, les dons classiques sont également acceptés.

Sensibiliser les plus jeunes

Avec cette opération, l’UNICEF marque les esprits et tente de sensibiliser les plus jeunes. Ce n’est pas la première fois que les gamers sont appelés à se mobiliser. Il y a quelques mois, le marathon ZEvent avait permis de récolter pas moins de 450 000 euros pour les sinistrés de l’ouragan Irma. L’initiative avait été saluée par le président Emmanuel Macron.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin