Actu

Tesla au travail sur sa propre puce dédiée à l’IA

08 décembre 2017
Par Laure Renouard

Tesla travaille sur la création d’une puce maison dédiée à l’intelligence artificielle de ses véhicules autonomes. Pour ce faire, la firme américaine fait appel à un ancien de chez AMD.

Fin septembre, la rumeur commençait à enfler : d’après elle, Tesla travaillait main dans la main avec AMD pour créer sa propre puce dédiée à l’intelligence artificielle. Ce que GlobalFoundries, qui fabrique les puces d’AMD, avait rapidement démenti. Il semblerait pourtant que les projets de Tesla soient bel et bien réalité, mais qu’ils prennent une forme légèrement différente.

Tesla

Comme le rapporte The Register, s’appuyant sur les propos tenus par Elon Musk au cours du NIPS 2017 (Neural Information Processing Systems) organisé cette semaine en Californie, Tesla développe en réalité sa propre puce dédiée à l’intelligence artificielle, et destinée à intégrer les véhicules autonomes de la marque. Jim Keller, ancien d’AMD qui a rejoint les rangs de Tesla l’année dernière, aurait la charge de piloter ce projet permettant au constructeur de maîtriser les parties matérielle et logicielle de cette technologie.

Alors que Tesla se plaît à rapporter que plus de 90 % des accidents sont dus à des erreurs humaines, l’intégration d’une puce intelligente maison à ses véhicules devrait permettre d’accélérer un peu le développement des véhicules autonomes de la marque, capables notamment d’éviter les collisions. Pour l’heure, la firme propose des véhicules dotés du système Autopilot permettant de les rendre semi-autonomes, tandis que le trajet Los Angeles-New York en voiture entièrement autonome, prévu d’ici la fin 2017, a de son côté été repoussé.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin