Actu

Qualcomm dit non aux 130 milliards de Broadcom

14 novembre 2017
Par Laure Renouard

Qualcomm l’annonce officiellement : il refuse l’offre de rachat proposée par Broadcom, qui atteignait pourtant la somme record de 130 milliards de dollars.

Il en était question depuis le début du mois. Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom allait proposer à Qualcomm une offre de rachat pour un montant record : une somme de 130 milliards de dollars. Une semaine après l’offre effective, formulée le 6 novembre dernier, le spécialiste de chipsets mobiles annonce que cette « proposition non sollicitée » a été rejetée, et que son rachat n’aura donc pas lieu.

Qualcomm Snapdragon

Le Président de Qualcomm n’y va pas par quatre chemins. « Le conseil croit unanimement que la proposition de Broadcom sous-estime Qualcomm par rapport au statut de leader de l’entreprise dans le domaine des technologies mobiles ainsi que par rapport à nos perspectives de croissance future », déclare ainsi Paul Jacobs. La proposition de Broadcom consistait en le paiement de 70 dollars par action, ce que Qualcomm – dont le cours de l’action s’élevait à 64,57 dollars vendredi dernier – , a jugé insuffisant.

Broadcom a lancé son OPA alors même que Qualcomm connaît des jours difficiles. L’entreprise américaine, en plein rachat de NXP (38 milliards de dollars tout de même), se débat actuellement dans le domaine judiciaire. Depuis le début de l’année – il réclamait alors 1 milliard de dollars à Apple -, il se débat dans un bras de fer qui l’oppose à la Pomme, qui pourrait, à terme, le rayer de la liste de ses fournisseurs.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin