Épisode de podcast

OLED ou QLED, quelle est la différence et comment faire son choix ?

14 janvier 2022
Par Milan Lebas

Face à l’innovation qui se produit depuis quelques années dans l’univers des téléviseurs, il est de plus en plus difficile de choisir l’écran qui nous convient. Et une question revient sans cesse : quelle est la différence entre l’OLED et le QLED ? Ne quittez pas, notre podcast Labo Fnac va vous répondre.

Une question de rétro-éclairage

Pour permettre aux téléviseurs d’afficher une image à l’écran, ils ont besoin d’une source de lumière. Pour cela, ils sont pour la grande majorité équipés de petites ampoules situées derrière l’écran. Cette lumière passe par la suite au travers de nombreux pixels de couleur rouge, vert et bleu pour former l’image telle qu’on la voit. Vous savez, le fameux terme RVB dont vous avez peut-être déjà entendu parler ! C’est ce qu’on appelle le rétroéclairage. C’est donc sur ce point qu’on va différencier l’OLED au QLED.

Qu’est-ce que le QLED ? 

Le QLED signifie « Quantum Light-Emitting Diode », ce qui veut dire Diode électroluminescente à point quantique. Il s’agissait en premier lieu d’un terme désigné par la marque Samsung pour qualifier un téléviseur possédant la technologie de boîte quantique. Désormais, cette technologie est utilisée par d’autres fabricants notamment Sony avec le Triluminos et LG avec le Nanocell

Le QLED reprend le fonctionnement des téléviseurs LED qu’on retrouve en grande majorité sur le marché. Ils sont donc équipés d’un rétroéclairage avec des diodes permettant d’envoyer une source de lumière vers la dalle de l’écran. A la différence près qu’un téléviseur QLED intègre un composant supplémentaire…  

En effet, le QLED adopte en plus la boîte quantique que j’ai mentionnée plus tôt. Cette technologie se base sur l’utilisation de petits nanocristaux sensibles à la lumière.

Le rétroéclairage est la clé de l’OLED et du QLED

Quels sont ses avantages ?  

Concrètement, à quoi ça sert ? Les avantages du QLED sont multiples. Tout d’abord, grâce aux nanocristaux présents dans le dispositif de rétroéclairages, les couleurs affichées à l’écran sont plus vives et nuancées

Le deuxième avantage se trouve dans la luminosité. Avec le rétroéclairage, les images sont plus lumineuses et vous permettent de visionner votre contenu à tout moment de la journée sans avoir de reflets à l’écran 

Autre point important qui ravira les gamers : le QLED affiche un Input Lag, c’est-à-dire le temps de réponse entre la manette et l’écran est assez faible. Vos séances de jeux sont donc plus appréciables. 

Quels sont les inconvénients ? 

Malgré beaucoup d’avantages, la technologie QLED possède tout même quelques inconvénients. 

Avec sa grande luminosité, il est plus difficile pour ces écrans d’afficher un noir profond. Le taux de contraste est assez limité et nous pouvons retrouver parfois un effet de blooming, c’est-à-dire un halo lumineux perturbant quelquefois notre séance de visionnage. 

En plus de ça, le QLED affiche parfois un certain retard à l’affichage, notamment sur le changement des couleurs. 

Enfin et contrairement à l’OLED, le QLED peine à nous offrir un angle de vision conséquent pour nous permettre de regarder la télévision à plusieurs. 

À lire aussi

L’OLED

Passons maintenant à L’OLED ! Ce terme signifie « Organic Light-Emitting Diodes », ce qui veut dire Diode Electroluminescentes Organiques en français. Il désigne tout comme le QLED le type de dispositif utilisé pour le rétroéclairage du téléviseur. 

A contrario du QLED, l’OLED ne possède en aucun cas de rétroéclairage sous forme de diodes. La subtilité se joue ici puisque l’image diffusée sur l’écran provient des pixels eux-mêmes. Chaque pixel génère par le biais d’un courant électrique sa propre lumière. 

Puisque les pixels gèrent leur lumière individuellement, ils ont la possibilité de s’allumer ou de s’éteindre à leur guise. Grâce à ça, le contraste est infini et le rendu des noirs est plus profond que jamais.  

Quels sont ses avantages ? 

Mais quels sont les avantages de l’OLED ? Comme je l’ai mentionné, l’avantage majeur reste le taux de contraste infini et la profondeur des noirs exceptionnelle. 

Les écrans OLED sont également plus réactifs et dynamiques puisqu’ils sont capables de restituer des images avec des mouvements rapides sans perdre de netteté. 

Enfin et à contrario des QLED, l’OLED possède un angle de vision assez large pour permettre à toute la famille de visionner le film du dimanche soir. 

Quels sont ses inconvénients 

Mais il ne faut pas oublier les quelques défauts qui vont avec l’OLED. Le premier n’est autre que le prix ! Bien qu’intéressant et performant, ce type de téléviseur se classe clairement dans la catégorie haut de gamme. Bien qu’ils soient plus accessibles d’année en année, il faudra quand même beaucoup investir si l’on souhaite s’en procurer un. 

De plus, les écrans OLED sont peu lumineux et cela joue sur les reflets qui sont inévitables dans une pièce bien éclairée ou exposée au soleil. 

Enfin, même s’il y a du progrès à ce niveau-là, les OLED ont une durée de vie plus basse que les écrans LED à cause du marquage qui peut subvenir lors d’une utilisation prolongée. 

Conclusion

Vous l’aurez compris, suivant votre besoin, le choix d’un écran de téléviseurs ne sera pas le même. 

Un écran QLED sera donc idéal pour les amateurs de sports ou pour les joueurs sur consoles au vu de ses couleurs vives et nuancées ainsi que sa luminosité accrue. 

Et un écran OLED conviendra parfaitement aux cinéphiles ainsi qu’aux amateurs de séries grâce à la profondeur des noirs et au niveau de détails qu’il transmet. 

Maintenant que vous connaissez les différences entre les deux, n’ayez plus de doute, passez à l’achat ! 

Article rédigé par
Pour aller plus loin