Vidéo

Les Livres de l’année 2021

29 décembre 2021

L’instant Lire à la Fnac : le rendez-vous de toutes les littératures à ne pas manquer. Baptiste Liger, directeur de la rédaction du magazine Lire, partage ses conseils de lecture. En cette fin d’année, place aux coups de coeur de 2021 !

Les Livres de l’année

Baptiste Liger : « J’ai un scoop ! Les fêtes approchent… Oui, oui, je vous assure. Alors quelques idées cadeaux s’imposent. Petite sélection. À l’occasion de la parution du nouveau numéro de Lire Magazine Littéraire, nous avons concocté une sélection de 100 titres représentant l’année 2021. Et parmi cette liste, on en a choisi cinq qui seraient parfait sous le sapin.

L’essai de 2021

À tout seigneur, tout honneur, nous avons donc décerné le titre de livre de l’année non pas à un roman, mais à un essai signé Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely. On en parle beaucoup, il s’agit bien sûr de La France sous nos yeux. Alors oui, il s’agit d’un essai très sérieux de sociologie mais toujours bien illustré avec des détails qui nous parlent à tous, les voitures, les appartements, un peu dans le style Stéphane Plaza ou bien encore les boulangeries. À travers tous ces détails, ils font un panorama de ce qu’est notre quotidien et de ce qu’il peut devenir.

C’est haletant, passionnant, toujours juste et quelque chose me dit que dans les prochains mois, on va beaucoup, beaucoup en parler.

Les Romans francophones primés de 2021

Ensuite, un grand coup de chapeau aux jurys Goncourt et Renaudot qui ont salué deux ouvrages qui seront parfaits comme cadeaux et qui sont, par ailleurs, deux très bons livres.

La-plus-secrete-memoire-des-hommes
Le Prix Goncourt 2021

À lire aussi

D’un côté, La Plus Secrète Mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr, évocation d’un auteur africain qui avait été accusé de plagiat, peut-être pour des raisons racistes. Eh bien c’est la révélation d’un jeune écrivain Mohamed Mbougar Sarr, bougrement talentueux et très prometteur.

Et côté Renaudot, c’est donc le sacre d’Amélie Nothomb et de son Premier Sang qui évoque la vie de son père, notamment sa jeunesse dans le château familial que nous avions, d’ailleurs, déjà évoqué dans un précédent volet de l’Instant Lire.

Premier-Sang
Le dernier ouvrage d’Amélie Nothomb a obtenu le Prix Renaudot

À lire aussi

Vidéo
25 août. 2021

Le Roman étranger de 2021

Rayon littérature étrangère, c’est le moment de découvrir celle qui est certainement l’une des meilleures romancières anglo-saxonnes en activité, mais qui reste un peu méconnue en France, à savoir, Lionel ShriverQuatre heures, vingt-deux minutes et dix-huit secondes, c’est le titre de son roman mais c’est aussi une durée qui fait évidemment référence au marathon.

Il est ici question de sport, bien sûr, mais aussi du culte du corps, de la vieillesse, de l’Amérique « woke » et de ses dérives. Un roman haletant, drôle, une chronique savoureuse, méchante qui appuie pile là où ça fait mal. Alors j’insiste, lisez Lionel Shriver.

La BD de 2021

Enfin, en ce qui concerne le neuvième art, l’une des toutes meilleures surprises de l’année, et c’est peu de le dire, aura été l’album hommage à Goldorak signé, s’il vous plaît, d’un quintet français. Oui, c’est une production nationale et rappelons que l’Hexagone est devenu l’autre pays du manga.

Le renouveau de Goldorak est une oeuvre… française

Il s’agit d’une aventure complètement au premier degré du robot géant japonais. Car oui, une fois encore, la Terre est menacée et, heureusement, Goldorak est là. Mais au-delà de l’aspect hommage et du simple plaisir de l’histoire, il y a une véritable leçon esthétique, tout simplement. Quel travail de composition des planches, de narration, de design, de colorisation. Quel travail d’artisan, et ce, à grands coups d’Astérohache et de Cornofulgure.

« C’est Goldorak le Grand, Le Grand Goldorak… » On va arrêter les fausses notes… Allez, joyeuses fêtes à tous ! »

Pour aller plus loin