Actu

Explorer des bibliothèques mythiques en VR, le défi relevé par la BNF

16 mai 2017
Par Laure Renouard

La BnF propose une exposition d’un genre inédit : la visite de bibliothèques d’exception au moyen de casques de réalité virtuelle eux-mêmes placés dans une bibliothèque recréée pour l’occasion.

Quel meilleur lieu qu’une bibliothèque pour accueillir une exposition sur l’antre des livres ? La Bibliothèque nationale de France s’essaie à un genre très particulier de mise en scène : la réalité virtuelle. Un moyen qui lui permet de faire découvrir, à la manière des visites virtuelles de musées et autres monuments historiques, des bibliothèques « mythiques », existantes, détruites ou fictives, par le biais d’un casque de réalité virtuelle.

 Photo via la page Facebook de la BnF
Photo via la page Facebook de la BnF

Intitulée « La bibliothèque, la nuit », l’exposition proposée de ce 16 mai au 13 août prochain s’appuie sur un système de films à 360° diffusés par le biais de casques de type Gear VR. L’expérience ne permet pas à l’utilisateur de se déplacer dans les rayonnages, puisqu’il adopte le point de vue d’un visiteur unique, mais lui propose une vue d’ensemble accompagnée d’anecdotes relatives à ces lieux. Chaque film dure moins de quatre minutes, afin d’éviter l’engorgement de la salle de bibliothèque – les casques sont en libre accès dans une salle de lecture telle qu’on peut l’imaginer.

Et les salles visitables ne sont pas des moindres : celle de l’Abbaye d’Admond en Autriche, d’Alexandrie, la Megabiblioteca José Vasconcelos de Mexico, celle du temple Hase-dera au Japon, de Copenhague, de Sarajevo, la Bibliothèque Sainte-Geneviève de Paris, mais aussi celle du Nautilus… le vaisseau du capitaine Nemo, dans Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne. Une expérience convaincante, et complétée par une exposition dédiée à l’imaginaire des bibliothèques, dont les éléments sont issus des collections de la BnF. De quoi rappeler que la réalité virtuelle n’est plus désormais réservée aux technophiles, mais gagne peu à peu sa place dans les outils à la disposition des créateurs de contenus culturels. On rappellera d’ailleurs à ce titre que tout près de la Bibliothèque nationale, le cinéma MK2 Bibliothèque propose lui aussi une programmation en réalité virtuelle dans une salle dédiée depuis tout juste un an.

 

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste