Actu

Avec les Soundlink Revolve et Revolve+, Bose passe au son à 360°

13 avril 2017
Par Laure Renouard

Bose présente aujourd’hui ses nouvelles enceintes Bluetooth, des Soundlink Revolve et Revolve+ qui misent sur un son à 360°.

Bose complète sa gamme d’enceintes sans fil et présente aujourd’hui deux nouveaux modèles : les Soundlink Revolve et Revolve+. Elles s’écartent totalement du format jusqu’alors utilisé avec les Soundlink, puisqu’il s’agit non plus de modèles au format rectangulaire, mais d’appareil légèrement coniques au revêtement conçu en aluminium.

 Bose Soundlink Revolve+
Bose Soundlink Revolve+

Au menu donc, des modèles omnidirectionnels, mais aussi compacts, puisque la Revolve mesure 15,2 cm de hauteur (8,2 cm de diamètre), quand la Revolve+ n’excède pas les 18,3 cm de haut pour 10,5 cm de diamètre. Les deux enceintes restent relativement légères, avec un poids de 660 et 900 grammes, et surtout, elles misent sur une autonomie de 12 et 16 heures. Ce sont donc des modèles nomades que livre Bose, d’autant qu’ils sont certifiés IPx4 pour la résistance aux éclaboussures, même si les Revolve sont essentiellement destinées à être utilisées en intérieur. Bon point pour elles, ces enceintes peuvent être associées (l’opération est facilitée par leur puce NFC) pour créer un petit système stéréo ou jouer la même musique sur deux produits.

 Bose Soundlink Revolve
Bose Soundlink Revolve

Bose mise évidemment sur de bonnes performances audio, que l’on espère à la hauteur des très agréables Soundlink Mini II. La marque indique combiner « deux radiateurs passifs opposés avec un transducteur puissant et ultra-efficace, positionné vers le bas, et un nouveau déflecteur acoustique breveté ». Elle promet en outre une réduction sensible de la distorsion ainsi qu’une bonne restitution des basses. Tout cela pourra être vérifié très rapidement, puisque les deux enceintes sont dès aujourd’hui disponibles en précommandes, au prix conseillé de 229,95 euros pour la Revolve, et de 329,95 pouce la Revolve+.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin