Actu

300 millions de comptes iCloud menacés par des hackers : Apple dément tout risque

24 mars 2017
Par Laure Renouard

Apple dément aujourd’hui les propos d’un groupe de hackers, qui menace d’effacer à distance plusieurs centaines de millions de comptes iCloud si une rançon ne leur est pas versée.

La somme réclamée n’impressionnait pas vraiment, mais la menace, elle, ne laissait pas indifférent : en début de semaine, le groupe de hackers se faisant appeler Turkish Crime Family contactait le média Motherboard. Il lui expliquait alors avoir accès à n’importe quel compte iCloud, avec sauvegardes de données personnelles et de photos à clé, et menaçait de supprimer le contenu de plus de 300 millions de comptes si Apple n’accédait pas à sa demande. Le groupe réclamait le versement de 100 000 dollars en cartes iTunes ou de 75 000 dollars en Bitcoins ou en Ether (la crypto-monnaie du protocole informatique Ethereum).

Apple

Motherboard, prudent, soulignait dès mardi le manque de preuves apportées par les hackers, mais aussi des incohérences dans leur discours, certains évoquant l’accès à 300 millions de comptes iCloud, d’autres à 559 millions.

D’abord muet sur l’affaire, Apple s’est exprimé hier auprès de médias américains. Fortune rapporte ainsi son démenti : « Il n’y a pas de faille dans le moindre système d’Apple, y compris iCloud et Apple ID. La liste présumée d’adresses email et de mots de passe semble avoir été reprise depuis des services tiers précédemment compromis », indique un porte-parole de Cupertino. Les sources de nos confrères croient d’ailleurs savoir que les adresses concernées seraient en réalité celles auxquelles un hacker était parvenu à avoir accès dans les listings du réseau social professionnel LinkedIn il y a près d’un an. S’il ne semble pas y avoir lieu de s’inquiéter à ce jour, il reste prudent d’opter pour des mots de passe complexes et de ne pas utiliser les mêmes sur tous les services web.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin