Actu

TCL (Alcatel) fabriquera tous les smartphones BlackBerry à venir

16 décembre 2016
Par Laure Renouard
TCL (Alcatel) fabriquera tous les smartphones BlackBerry à venir

Le partenariat unissant BlackBerry et TCL n’est pas nouveau, la firme chinoise à la tête de la marque Alcatel ayant déjà collaboré aux BlackBerry DTEK50 et DTEK60. Il va aujourd’hui plus loin : le Canadien annonce avoir conclu un accord permettant à TCL d’utiliser sa marque sous licence. D’autres BlackBerry signés TCL sont donc à attendre.

BlackBerry, qui ne propose plus de smartphones sous son OS maison depuis le Priv, avait annoncé, en septembre dernier, son intention de cesser de fabriquer ses propres téléphones. Le Canadien, dont le DTEK50 était très clairement basé sur l’Idol 4 d’Alcatel – marque du groupe TCL – comptait alors se tourner vers des tiers pour fabriquer ses prochains mobiles. Le DTEK60, officialisé en octobre, était pourtant une version modifiée de l’Alcatel Idol 4S, ce qui témoignait d’un partenariat en train de s’établir.

 Le DTEK60, inspiré de l’Alcatel Idol 4S
Le DTEK60, inspiré de l’Alcatel Idol 4S

Ce partenariat est désormais chose faite. Par la voix d’une communication on ne peut plus officielle, BlackBerry annonce avoir conclu un accord de licence avec TCL. Il s’agit d’un accord portant sur le long terme, permettant à TCL de « designer, fabriquer, vendre des terminaux mobiles sous la marque BlackBerry, ainsi que d’assurer leur service client ». Côté logiciel, les fans de la suite BlackBerry devraient s’y retrouver, puisque la firme nord-américaine compte conserver le contrôle sur les aspects logiciel et sécurité. Cet accord est valable pour une distribution un peu partout dans le monde, à l’exception de l’Inde, du Bangladesh, du Népal et du Sri Lanka, où BlackBerry devrait nouer des partenariats avec d’autres constructeurs, rapporte Bloomberg.

BlackBerry, dont la présence sur le marché du mobile s’est réduite comme peau de chagrin ces dernières années, compte quant à lui réorienter ses activités vers les « services et les logiciels dédiés à la sécurité », son atout historique.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin