Actu

Charge rapide VOOC : Oppo ouvre sa technologie aux autres constructeurs

06 décembre 2018
Par Romain Challand

Oppo annonce avoir accordé des licences pour l’utilisation de ses technologies de charge rapide VOOC et SuperVOOC. D’autres constructeurs pourront donc l’utiliser.

Après avoir fait une entrée assez remarquée sur le marché français, Oppo semble vouloir accélérer son internationalisation. Et cela passe par le partage de ses technologies, que l’on pourrait un jour retrouver dans de nombreux téléphones. Il y a quelques jours, la marque a notamment organisé à Shanghai une journée portes ouvertes axée sur la technologie de charge rapide SuperVOOC. Elle y a annoncé son intention d’accorder officiellement des licences pour l’utilisation de cette technologie, qui rentrera donc en concurrence avec d’autres, tels le système QuickCharge de Qualcomm ou encore le Dash Charge de OnePlus. Oppo a d’ores et déjà signé des accords de licence permettant à six fabricants de puces et de terminaux d’utiliser son brevet. Leur nom n’a toutefois pas été officialisé pour le moment.

 © Fahim Alloul / LaboFnac
© Fahim Alloul / LaboFnac

Plus de 100 millions d’appareils mobiles OPPO dans le monde utilisent cette technologie particulière. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette technologie, elle se montre très efficace, notamment sur les derniers mobiles haut de gamme du constructeur. Le Find X peut être chargé complètement en 35 minutes et le RX17 Pro se recharge de 0 à 100 % en 40 minutes environ. La technologie VOOC a été lancée en 2014, et la SuperVOOC a fait son apparition en 2016 lors du Mobile World Congress.

Oppo se veut également rassurant sur cette technologie, à l’heure où des fiascos tels que celui du Galaxy Note 7 ont créé quelques craintes concernant les batteries et systèmes de chargement. Elle explique ainsi que VOOC a été certifié par les autorités de sécurité internationales, et a passé de nombreux tests d’évaluations auprès d’organismes indépendants.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin