Article

Sept pièces de théâtre à découvrir à Paris à l’automne 2022

17 septembre 2022
Par Apolline Coëffet
Carole Bouquet incarne Bérénice dans la pièce éponyme de Racine, mise en scène ici par Muriel Mayette-Holtz.
Carole Bouquet incarne Bérénice dans la pièce éponyme de Racine, mise en scène ici par Muriel Mayette-Holtz. ©Virginie Lançon

La rédaction de L’Éclaireur a sélectionné sept pièces de théâtre à ne pas manquer à la rentrée. Comédies, vaudevilles, drames ou tragédies, il y en a pour tous les goûts.

1 Bérénice

La rentrée est l’occasion de renouer avec les classiques. Jusqu’au 12 octobre, le théâtre de La Scala propose des représentations de Bérénice avec Carole Bouquet dans le rôle-titre. Si le texte écrit par Racine en 1670 a souvent été mis en scène ces dernières années, c’est au tour de Muriel Mayette-Holtz – première femme à avoir dirigé la Comédie-Française – de livrer sa version de cette histoire contrariée.

Amoureux de longue date, Titus a promis à Bérénice de l’épouser. Seulement, en accédant au trône de l’Empire romain à la mort de son père, il comprend que cette relation est sans issue, qu’une reine étrangère n’y sera jamais acceptée. Le voilà donc contraint de choisir entre amour et pouvoir.

Au Théâtre de La Scala, jusqu’au 12 octobre 2022.

2 Demain la revanche

Demain la revanche – une pièce écrite par Sébastien Thiéry et mise en scène par Ladislas Chollat – raconte l’histoire de Matthieu qui, sans aucune explication, se rend au domicile de ses parents aux aurores. Complètement trempé, il porte un sac à dos rempli de pierres et ne se souvient de rien. S’ensuivent alors de multiples interrogations auxquelles son père et sa mère peinent à trouver des réponses. Très vite, l’enquête se transforme en règlement de compte familial et la confusion se généralise. Matthieu souffre-t-il réellement d’amnésie ? Ou essaie-t-il simplement de manipuler les siens pour prendre sa revanche ? 

Au Théâtre Antoine, jusqu’au 29 octobre 2022.

3 Lorsque que l’enfant paraît

Quoiqu’écrite en 1951, la pièce d’André Roussin demeure encore et toujours d’actualité. Lorsque l’enfant paraît s’attache en effet à la question du droit à l’avortement. Alors que le sous-secrétaire d’État ne cesse d’affirmer sa position en défaveur des interruptions de grossesse, ses convictions se trouvent ébranlées par une situation impromptue : sa femme et sa secrétaire tombent enceintes en même temps…

Au Théâtre de La Michodière, jusqu’au 30 décembre 2022.

À lire aussi

4 1983

C’est dans le rôle principal de 1983 que Chantal Ladesou fait sa rentrée au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Dans cette nouvelle comédie de boulevard signée Jean-Robert Charrier, l’actrice incarne Michèle Davidson. Cette dernière, qui officie avec succès dans la mode, ne parvient plus à trouver l’inspiration. Pour y remédier, elle décide en vain de se couper du monde pour quelques mois… qui se transforment en décennies.

Au Théâtre de la Porte Saint-Martin, jusqu’au 27 novembre 2022.

5 Tout le monde savait

Tout le monde savait est un seul-en-scène poignant. En 2016, Valérie Bacot – incarnée par Sylvie Testud – est reconnue coupable du meurtre de son mari et condamnée à quatre ans de prison. Suite à un viol, la mère de famille se libère de l’emprise de son bourreau en l’abattant d’une balle dans la nuque. Discours nécessaire, il témoigne des dysfonctionnements des institutions, de ce silence qui tue, mais également de la résilience dont a fait preuve cette femme devenue symbole de la lutte contre les violences conjugales.

Au Théâtre de l’Œuvre, jusqu’au 30 décembre 2022.

6 Le Principe d’incertitude

Le Principe d’incertitude signe les premiers pas de Laura Smet au théâtre. Dirigée par Louis-Do de Lencquesaing, elle interprètera Georgie, une Américaine très extravertie qui croise le chemin d’Alex, un Anglais plutôt discret qui a près du double de son âge, sur le parvis d’une gare. La pièce – dont le nom fait référence à la théorie quantique d’Heisenberg – s’attarde ainsi sur le caractère imprévisible de l’existence, sur une rencontre entre deux êtres que tout oppose et qui, pourtant, marquera l’un et l’autre à jamais.

Au Théâtre Montparnasse, jusqu’au 11 décembre 2022.

7 Une idée géniale

Dans Une idée géniale, Sébastien Castro met en scène le personnage d’Arnaud. En couple avec Marion depuis maintenant sept ans, le protagoniste s’inquiète. Sa compagne semble s’être entichée de Thomas, l’agent immobilier qui vient d’estimer la valeur de leur domicile. De nature soucieuse et superstitieuse, il élabore alors tout un stratagème pour sauver sa relation. Seulement, il ne sait pas encore que son potentiel rival a un sosie dont la présence va perturber les moindres de ses plans à coups de quiproquos.

Au Théâtre Michel, jusqu’au 30 décembre 2022.

À lire aussi

Article rédigé par
Apolline Coëffet
Apolline Coëffet
Journaliste