Actu

Fujifilm X-T3 : l’hybride de Fuji veut séduire les vidéastes

06 septembre 2018
Par Romain Challand

Deux ans après le X-T2, et quelques mois seulement après la présentation – et la sortie – du X-H1, Fujifilm dégaine un nouvel appareil photo hybride APS-C avec le X-T3.

Alors que tous les acteurs de la photographie s’activent en cette deuxième moitié d’année, c’est aussi le cas de Fujifilm. Peu après Nikon et son plein-format, et l’annonce fracassante de Canon en date d’hier, c’est au tour de Fuji de lancer un nouveau produit. Mais ici, pas de plein-format, mais un X-T3 qui succède au très apprécié X-T2. Et évidemment, il y a un peu nouveauté.

 © Fujifilm
© Fujifilm

D’abord, Fujifilm y installe un nouveau capteur X-Trans 4 de 26,1 millions de pixels, contre 24,3 millions sur le X-T2. Pour rappel, la dénomination X-Trans correspond à conception particulière des capteurs CMOS chez Fuji, particulièrement au niveau du filtre de couleurs disposé par la marque japonaise. Associé aussi à un nouveau processeur d’images X-Processor 4, le X-T3 gagne en rapidité puisqu’il est possible d’obtenir 30 images par seconde en obturation électronique (recadrage de 1,25), quand le X-T2 se contentait de 14 images. Contrairement au X-H1, le X-T3 n’embarque pas de système de stabilisation du capteur, chose qui lui « permet » de conserver un encombrement plus restreint, et aussi de ne pas trop empiéter sur le domaine de son aîné. D’ailleurs, ses dimensions sont de 132,5 × 92,8 × 58,8 mm, pour un poids de 539 grammes avec batterie et carte SD.

 © Fujifilm
© Fujifilm

Le X-T3 saura aussi séduire les amateurs de vidéo puisqu’il enregistre désormais en 4K à 60 fps (rushs de 20 minutes), quand le X-T2 se contentait de 10 minutes d’enregistrement à 30 images par seconde. Il dispose du mode de simulation de film « ETERNA », rendu populaire avec le X-H1. Notez l’enregistrement 4 :2 :0 10 bits sur carte SD, et la sortie en 4:2:2 10 bits en HDMI vidéo. On sent évidemment une volonté de venir un peu titiller Panasonic et la série GH dans ce domaine.

 © Fujifilm
© Fujifilm

Fujifilm annonce également de belles améliorations en matière d’autofocus, avec une couverture de la totalité du capteur. Ses performances sont également améliorées en basse luminosité avec une détection de phase étendue à -3 EV.

 © Fujifilm
© Fujifilm

En matière d’ergonomie, le X-T3 gagne également un impressionnant viseur couleur OLED de 0,5“ pour environ 3,69 millions de points et un rafraichissement de 100 Hz, un peu mieux défini que celui du X-T2 et ses 2,36 millions de points donc. L’écran LCD couleur tactile de 3,0” ne semble pas bouger, avec environ 1,04 million de points et une couverture d’environ 100%. Côté connexion sans fil, le X-T3 embarque évidemment Wi-Fi et Bluetooth.

 © Fujifilm
© Fujifilm

Le X-T3 sera proposé à 1499 euros pour le boîtier nu, et 1899 euros avec le XF 18-55 mm.

Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Pour aller plus loin