Actu

Zoemini : Canon passe au Zink avec sa première imprimante de poche

02 août 2018
Par Laure Renouard

Canon proposera dès la rentrée sa nouvelle imprimante photo dédiée aux utilisateurs de smartphones. La Zoemini leur permettra d’imprimer rapidement de petites photos souvenirs sur du papier Zink.

Impossible d’y échapper : entre la popularité des services d’impression photo en ligne, les appareils instantanés de type Instax et le renouveau de Polaroid, la photo papier a la cote. Les spécialistes de l’impression rivalisent donc sur le terrain des mini-imprimantes à transporter partout.

 © Canon
© Canon

Si Canon proposait déjà une Selphy compact permettant d’imprimer des clichés au format 10 x 15 cm, sa nouvelle Zoemini se veut réellement nomade. L’appareil, qui fonctionne sur batterie rechargeable, mesure ainsi 11,8 x 8,2 x 1,9 cm pour 160 grammes et permet d’imprimer des photos sur du papier Zink (Zero-ink). Cette technologie, rappelons-le, fonctionne sans cartouches d’encre, mais sur un principe de micro-cristaux intégrés au papier. La Zoemini peut ainsi accueillir des 10 feuilles de 2 x 3 pouces (5 x 7,6 cm) dont le dos est autocollant et assurer une résolution d’impression de 400 ppp. Comme ses concurrents, Canon propose un pilotage de l’appareil depuis un smartphone doté d’une connexion Bluetooth, et compte s’en démarquer par son application maison. Canon Mini Print (Android et iOS, gratuite), lancée en même temps que l’imprimante, permettra notamment de créer des mosaïques combinant 4 ou 9 tirages à assembler selon divers gabarits, mais aussi des effets, des filtres et autres outils de personnalisation. L’imprimante, déclinée en or rose/blanc, en noir/gris et blanc/argent sera disponible au prix conseillé de 139,99 euros à partir du 5 septembre, date de sortie également de son application compagnon.

Rappelons que les solutions d’impression mobile sont de plus en plus nombreuses. Outre des accessoires pour smartphones tels le boîtier Prynt qui sert également de boîtier photo accueillant le mobile ou l’Insta-Share Printer de Motorola, d’autres constructeurs proposent des mini-imprimantes reposant sur la technologie Zink. On connaît ainsi le modèle Zip de Polaroid, mais aussi la HP Sprocket, lancée l’an dernier, et venant compléter une famille qui compte en outre des Instax Share préférant le papier des appareils photo éponymes.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin