Actu

Facebook Messenger : réalité augmentée et traduction… au service du commerce

02 mai 2018
Par Mathieu Freitas
Facebook Messenger : réalité augmentée et traduction… au service du commerce

Facebook semble vouloir renforcer le volet commercial de Messenger et annonce l’arrivée de la réalité augmentée et de la traduction automatique pour faciliter la vente de biens et services.

Les annonces ont fusé lors de la conférence d’ouverture de l’événement F8 qu’organise chaque année Facebook pour les développeurs. Marc Zuckerberg a naturellement joué les maîtres de cérémonie, invitant tour à tour ses plus proches collaborateurs sur scène afin de laisser entrevoir les nouveautés qui viendront prochainement enrichir ses différents services. Et Messenger n’a évidemment pas été épargné. La messagerie instantanée de Facebook, sur laquelle s’échangeraient désormais pas moins de 8 milliards de messages et 17 milliards de photos chaque mois, devrait donc connaître quelques évolutions, même si celles-ci ne devraient pas pour autant révolutionner les échanges au niveau personnel.

 © Facebook
© Facebook

De la réalité augmentée pour les marques

La première nouveauté importante annoncée pour Messenger est liée à la réalité augmentée, mais s’adresse avant tout aux entreprises. Celles-ci pourront inviter leurs clients, dès lors qu’ils engagent une conversation avec elles, à ouvrir l’appareil photo pour découvrir des animations et effets AR permettant une meilleure vision de leurs produits. Quelques partenaires ont déjà été évoqués, dont Nike avec l’exemple d’une nouvelle paire de baskets visualisables en 3D. La liste inclut également ASUS, Kia et Sephora, et il devrait tout de même être possible de partager ces expériences de réalité augmentée avec des amis.

Des échanges simplifiés sur le Marketplace

Facebook a également annoncé l’intégration de la traduction automatique au sein de Messenger. Malheureusement, là aussi, la fonctionnalité servira le volet commercial du service puisqu’elle sera associée au Marketplace. Le but sera donc de faciliter la vente de biens lorsqu’un vendeur, professionnel ou particulier, et un acheteur potentiel ne parlent pas la même langue et tentent d’échanger sur Messenger. Facebook M, l’assistant personnel développé par Zuckerberg et son équipe, pourra alors suggérer des traductions, mais uniquement entre l’anglais et l’espagnol au lancement.

 © Facebook
© Facebook

On notera en outre que la traduction sera dans un premier temps réservée aux États-Unis, où elle devrait faire son apparition dans les prochaines semaines. Facebook assure néanmoins que d’autres langues seront ajoutées par la suite, mais aussi que la disponibilité sera étendue à d’autres marchés.

Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin