Actu

DxO Labs, le créateur du DxO One, est en redressement judiciaire

01 mai 2018
Par Laure Renouard

Petite forme pour DxO Labs. L’entreprise française, à laquelle on doit le DxO One, est en redressement judiciaire.

Près de quinze ans après sa création, coup dur pour DxO Labs. Le spécialiste de la photographie est aujourd’hui en redressement judiciaire. L’opération, passée inaperçue jusqu’ici, a été validée le 7 mars dernier. Elle trouve sa cause dans la « cessation des paiements le 15 janvier 2018 », comme on peut le lire sur le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales. Si le signe n’est pas des plus encourageants, il ne faut toutefois pas être trop défaitiste : redressement ne signifie par liquidation, et il reste toujours la possibilité qu’une restructuration permette à l’entreprise basée à Boulogne-Billancourt de se remettre sur les rails.

 © DxO
© DxO

Il est à noter que ce redressement judiciaire, dont on ignore les causes exactes, ne touche pas DxOMark, ce site spécialisé dans la notation d’appareils photo. Les deux activités sont en effet séparées depuis septembre dernier. En revanche, est concernée la branche à qui l’on doit le DxO One (que nous avons testé à cette adresse). La firme française produit en outre des logiciels de traitement photo, et a fait l’acquisition de la suite Nik Collection de Google en octobre 2017. Elle promet néanmoins que ces applications dédiées au traitement de l’image seront mises à jour d’ici juin prochain, de même que son logiciel principal, DxO PhotoLab.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin